CD de Revel (13 juin 2015)

3 taras présents dont Vincent, tout nouveau licencié, avec une entorse au poignet...

Son résumé :

Ahhahah, on a respecté l'ordre des numéros de dossards et ça c'est corporate ;)
Petit résumé de la course:
Nous nous sommes donc présentés 4 taras sur le M de Revel, pour montrer le maillot, maillot largement dans les 10 plus beaux de la course, et ça c'est déjà une victoire.... avec un baptiste tellement malade qu'il ne ressemblait à rien... enfin surtout pas à baptiste... du coup on l'a jamais vu...
Au pgr 1.5 (ou pas) km de natation avec une sortie à l’australienne (pour les initiés) qui s'est avérée être plutôt à la kényanne, j'y reviendrai... 45km de vélo très vallonné et beau et un 10 km et des brouettes autour du lac, vraiment sympa.
Donc départ effectif à 14h30... enfin plutôt 15h15. Charly part première ligne et nous avec Stéphane on reste serein à l'arrière. Tout le monde se jette à l'eau, grosses bastons (bien plus qu'a mimizan j'ai trouvé), du courant dû au vent, je me mets à l'arrière... pas mieux. On rejoint la première bouée dans un crawl à la alerte à malibu, tête hors de l'eau, voire en brasse. Grande ligne droite ensuite avec courant favorable jusqu'à la deuxième bouée que Stéphane heurte plein fer... trop de vitesse tue la vitesse. Puis retour le long de la plage pour finir la boucle. Et donc sortie Kenyanne: tout le monde marche au bord de l'eau sur les 200 deniers mètres, genre 3000m steeple.... du coup les écarts se resserrent et re baston sur la 2eme boucle, je prend le large et envoie un peu, la main strapée tient le coup. On sort de l'eau en 20 min (???) puis longue marche jusqu'au vélo. Transition, Stéphane arrive quand je pars, je lui adresse la parole, il ne répond rien.... en mode compète... Charly lui est déjà loin
le vélo démarre en faux plat montant sur les premiers 10 km. Après 3, le taureau Carbonnais me dépose en danseuse, demande de mes nouvelles, le poignet...etc... Je ne répond pas... en mode compète ;)
Là, pendant 45 bornes c'est plutôt de la promenade, on profite du paysage, on sert les dents en descente. Je mets finalement un coup dans la dernière montée pour passer enfin des concurrents et se rassurer pour la cap.
Arrivée au parc à vélo, et là tu prends un coup, t'as l'impression qu'il ne manque que le tien de vélo ( à mimizan avec l'histoire du départ décalé j'ai pas eu cette impression). On part pour 2 tours du lac, plutôt en cannes, pas vraiment puisé en vélo. Premier tour tranquille, on double enfin des gens. 2 ème tour, j'accélère un peu, mais trop tard (je finis "presque" frais) Un maillot de l' AS Muret au loin à 200m de l'arrivée, me fait piquer un sprint. me voyant dans sa roue, ou plutôt dans sa jambe en jargon cap, il tient le choc, photo finish... ayant un embonpoint plus prononcé, il finit devant..

Je rejoins Charly et Stéphane. Stéphane est content il a battu son record de 20 min par rapport à l'an dernier, on réinstaure le dialogue, tout va bien :). Charly est en demi molle, on sent un peu de frustration, le genou tire, cela ne lui a pas permit de battre David Quicksilver... ou Goldfinger... enfin le hollandais (machine, en 2h32)... il fait qu'en mm une 3eme première place en trois course "classement Tara", sans compter la victoire incontestée par équipe sur le S de Mimizan ;) c'est beau!

Avant la course :

revel

Le sourire de Stéphane !

Pendant la course :

charlyrevel

vincentrevel

stphrevel

Le sourire de Stéphane...

Après la course :

on attend toujours les photos...