Trail de Piau (12 Septembre 2015)

Trail de Piau

Pour ce samedi, nos 2 Taras Réunionnais de l'année poursuivent leur entrainement du côté de Piau Engaly.

Une distance réduite de 26km avec 1900m D+ après l'annulation du Trail de 41 km pour cause de sécurité allait permettre à nos deux fous de faconner un peu plus leurs cuisses.

Rendez-vous samedi matin à 6h (dur après une semaine de boulot) sur l'aire de covoit de carbonne au bord de l'A64. Notre 3e compère de la Réunion Manu du PAC, nous rejoins également.

JLM veut tester son genou après les douleurs ressenties lors des précédentes sorties. Il arrive avec un gros pansement au doigt assez douleureux suite à une belle entaille faite la veille en découpant du jambon. C'est la technique qu'il a trouvé pour ne plus penser au genou !!

La route passe toujours très vite avec 2 pipellettes. Nous arrivons à Aragnouet Le Plan à 8h pour un départ à 9h, c'est largement suffisant pour retirer les dossards, boire un café et se mettre en tenue.

Le départ des 250 concurrents est donné à 9h pile. Comme d'hab, on se croit à une course sur plat. Il est vrai qu'une distance de 30km sur trail est souvent bouclée en moins de 3h pour les meilleurs (le 1er va terminer en 2h43).

IMG 0413

Notre 1ere envie est de ne pas trop monter dans les tours car on n'est pas sur un objectif. On veut juste terminer frais aux alentours de 5h.

Le parcours est simple, 1150m D+, 650m D-, 650mD+ et 1150m D-, 2 montées et 2 descentes le tout sur 26km.

La météo est hésitante, nous alternons entre des belles averses et de petites éclaircies. De grosses rafales de vents viennent faire claquer sur nos visages quelques fin grêlons. La visibilité de la montagne grandiose qui nous entoure est quand même parfaite.

Nous partons tous les trois au même rythme jusqu'à la 1er montée, 1 piste bleue qui va nous amener tout droit dans la pente jusqu'en haut du télésiège de Piau au sommet de la Station à 2500m. Pour ne pas exploser sur une telle ascension, il faut trouver son rythme à 60% de sa FC max.

IMG 0405

Dès cette 1ere montée JLM et Manu laisse l'Oso prendre son rythme de croisière et s'envolent vers le sommet dans le 1er tier de la course.

La 1ere descente est identique à la montée, directe dans la pente, légèrement glissante et caillouteuse. Il faut être prudent mais pas trop. L'ours est cependant moins agile que les 2 Isards qui le précèdent.

La 1ere descente terminée nous prenons un peu d'eau et un bout de banane au seul ravitaillement de la course pour poursuivre la 2e ascension, une belle remontée à 2500m jusqu'à la brêche de Chermentas. Un peu de montagnes russes pour rejoindre le pied des falaises de Baroude (Mur de 400m de haut) et nous revoilà dèjà dans les 8 derniers kilomètres de descente, très techniques au départ, beaucoup plus roulant sur les 6 derniers.

Il reste à l'Oso 1,5km pour atteindre l'arrivée quand au détour d'un virage il apperçoit JLM remonté à sa rencontre. Même pas fatigué, même pas mal au genou, toujours le doigt tendu. Ils passent la fin de course à discuter tranquillement jusqu'à la ligne ou les attendent Manu et un sandwich à la Saucisse Merguez.

Au final, JLM termine 55e en 3h43, Manu 66e en 3h49 et Oso 161e en 4h33, objectif largement dépassé.

Une belle équipe pour La Diagonale des Fous.

IMG 0417